Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
S’ancrer pour être présent à soi

[Article modifié le 25/11/2019 par Myriam TRAPASSI]

Certains disent : « je suis à côté de mes pompes » ou bien se sentent « ailleurs », « absent »…  Si c’est votre cas, alors c’est que vous manquez d’ancrage.

Pour se sentir présent à soi, à ce qu’on est, être ancré est essentiel. Un bon ancrage apporte de nombreux bienfaits au quotidien.

Etre ancré, qu’est que cela signifie?

Etre ancré, c’est être enraciné, relié à la terre et présent dans chaque moment de la vie, quel qu’il soit. Être ancré, c’est être connecté à la terre. C’est se sentir relié. C’est sentir cette connexion profonde qui existe entre nous et la terre, et être dans l’acceptation du moment présent. Être ancré, c’est sortir de ses pensées et prendre conscience de son corps dans son intégralité. C’est donc accepter pleinement son corps tel qu’il est et en prendre soin. C’est habiter complètement ce corps qui est le nôtre et accepter de vivre notre vie ici sur terre.

Le terme s’enraciner est aussi utiliser pour parler d’ancrage. Cette image renvoie à l’arbre qui plonge ses racines solides, grosses profondément dans la terre pour y capter toutes les énergies nécessaires pour se tenir debout, être fort et élever ses branches loin dans le ciel. S’ancrer, c’est donc s’enraciner dans le sol, dans la terre, dans le réel, dans la matière, dans notre incarnation, dans le présent, dans l’ici et maintenant…peu importe les noms que vous utilisez.

Etre ancré, c’est aussi sortir de ses pensées. L’ancrage c’est prendre conscience de son corps, dans ce qu’il exprime. C’est l’accepter tel qu’il est et d’en prendre soin. C’est habiter complètement son corps et accepter de vivre notre vie ici sur terre.

S’ancrer, c’est permettre d’être entièrement à ce que l’on fait, et non perdu dans ces pensées. Etre constamment dans sa tête, fragilise l’ancrage. Et quand l’ancrage est fragilisé, on est plus souvent dans les pensées, et ainsi de suite..

S’ancrer, c’est sortir sa conscience de sa tête … et l’installer dans son corps, dans l’activité. C’est être pleinement là, dans ce que l’on fait . C’est sortir du monde des rêves, des pensées, de l’imaginaire, du spirituel… et revenir dans le monde terrestre, réel, corporel, le monde de la matière. C’est être pleinement là, dans le monde physique.

Car plus on est dans sa tête, plus on pense.
Et plus on pense, plus on est dans sa tête.
Et plus on est dans sa tête, moins on est ancré.
Et moins on est ancré… moins on est heureux.

S’ancrer, c’est sortir sa conscience de sa tête,

et l’installer dans ses pieds

 

À quoi ça sert d’être ancré ?

L’ancrage est important car il vous apporte de nombreux bienfaits, comme par exemple :

  • De gérer les pensées négatives, de les limiter
  • De vous sentir plus en sécurité
  • D’être moins angoissé
  • D’être moins fatigué et d’avoir plus d’énergie
  • D’être serein et confiant ici et maintenant, peu importe l’endroit ou la situation
  • De vous sentir à votre place
  • De lâcher prise plus facilement (cf. article sur le lâcher prise)
  • D’accomplir plus facilement vos projets
  • De mieux vous sentir dans votre corps
  • D’accepter la vie et lui donner un sens
  • De vivre pleinement le moment présent
  • Élever votre niveau d’énergie

La technique de l’ancrage va vous permettre de vous enraciner bien profondément dans le sol, ce qui vous permettra ainsi de ne pas vous faire emporter, chavirer au premier petit coup de vent qui se présente à vous.

Comment faire pour s’ancrer ?

Alors il y a différentes façons de travailler son enracinement et de ressentir tous ces bienfaits. Donc avant de vous parler de la technique d’ancrage, voici déjà un aperçu de plusieurs activités qui vont vous permettre de vous ancrer plus solidement :

  • Les activités de méditation et activités de pleine conscience.
  • L’auto-hypnose et la visualisation pour vous enraciner à la Terre tel un arbre qui vient puiser l’énergie de la Terre (méditation de l’arbre)
  • Tout ce qui permet un contact avec la nature : balade en forêt, à la campagne, en montagne, jardinage, se baigner dans la mer, en rivière…
  • Les activités sportives, artistiques et corporelles, car elles font travailler le corps, élément essentiel de l’ancrage
  • Toute activité qui prend soin du corps : massage, relaxation, étirements, cuisine saine…

Plus votre conscience est loin de votre tête, plus vous êtes ancré.
Donc plus vous pensez à vos pieds, et plus vous êtes enraciné.

Un exemple de méditation de l’arbre :